18 mai 2017

PEINE PERDUE

peine perdue

Présentation de l'éditeur : En morte-saison sur la Côte d'Azur, la vie continue, plus mouvante que jamais. Les habitants sont successivement bouleversés par la violente agression d'Antoine, gloire locale du football amateur, laissé pour mort, et par une tempête inattendue qui ravage le littoral, provoquant une importante série de noyades. Familles des victimes, personnel hospitalier, retraités, petits mafieux, vingt-deux hommes et femmes aux prises avec leur propre histoire, sont confrontés à la folie des éléments et emportés par les drames qui agitent la côte. Olivier Adam nous met en présence de ceux dont il n'est jamais question, ces gens à la vie banale, nous-mêmes.

Et alors?: Olivier ADAM décrit particulièrement bien la vie banale (ou pas) des protagonistes, dans un style singulier et abrupt. J'ai trouvé ce récit parfois à la limite de la caricature et ai eu du mal à m'accrocher aux personnages, cela manque de sensibilité pour moi. J'avais beaucoup aimé d'autres ouvrages de l'auteur (A l'abri de Rien ou Des vents contraires par exemple) et suis un peu déçue pas cette lecture. Un peu trop "commercial", provoc' et tout public selon moi.

Posté par labourgeoise à 18:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :