28 août 2012

INVESTIR LES LIEUX...

Ce week end il y eu de beaux moments de partage, de belles images à garder en mémoire

Quartier Confluence - Lyonconfluence au bord de l'eau 2

confuence au bord de l'eau

Oingt - RhôneLa Picolette

Et depuis lundi, j'investis les lieux avec des petits bouts familiers

au bureau3

calendrier Gaëlle Boissonnard

Carte "ventilo" offerte par elle, porte photo offert par ma tante Francette, hérisson porte cartes à la façon de Dominos avec des yeux et un nez avec les boutons de ma Grand Mère, pot à crayons fait main et surtout...  ne perd pas ton badge... biais à pois bleu offert par elle et calendrier Gaëlle Boissonnard offert par Maman

Je vous souhaite une belle soirée !

Posté par labourgeoise à 18:48 - - Commentaires [18] - Permalien [#]


26 août 2012

RETROUVER LES CLES DE LA BOÎTE A PERLES...

Envie de nouveaux bracelets pour la rentrée... retrouver avec plaisir les clés de la boîte à perles... bidouiller au gré des envies, au feeling, se laisser le temps... pour soi, en toute simplicité... y glisser un petit bout précieux, à porter sur soi...

Version romantique

bracelet Liberty et dentelle

Perle papillon ART MANIAC à Civrieux d'Azergues, Liberty {dont je ne sais plus le nom} de Moline Paris, dentelle de ma Grand Mère

Version rock

Bracelet Etoiles et coeur

Perle coeur ART MANIAC à Civrieux d'Azergues, ruban étoiles noir La Droguerie - Drôle d'association coeur/étoiles... détonnant mais qui me plaît.

Je vous souhaite un joli dimanche!

Posté par labourgeoise à 08:15 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

23 août 2012

PREPARER LA RENTREE

logo dominos

Au début de cette période estivale, j'avais réalisé pour l'Association Dominos, des pochettes "sobres" à partir de pochettes épaisses cartonnées chinées.... sobres car je souhaitais qu'elles puissent plaire à tous, notamment aux Hommes que je trouve que nous oublions parfois dans nos loisirs créatifs et pour lesquels il n'est pas toujours facile de créer

Cette première fournée s'étant rapidement vendue en boutique Dominos, je me suis remise au boulot avec plaisir et voici donc de nouvelles pochettes pour la rentrée...

pochette cartonnees

pochettes

 Pochettes cartonnées recouvertes de toile chinées, transfert et rubans de ma réserve

Elles se sont toutes vendues en boutique Dominos,

Dans la boutique, de nouvelles créatrices, plein de nouveautés à petits prix pour se faire plaisir ou offrir

Je vous souhaite une bonne journée !

Posté par labourgeoise à 12:22 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

21 août 2012

UN COEUR POUR SEDUIRE LE PORTE MONNAIE

Il est des étés particuliers... 

Cliché volé lors d'une promenade pluvieuse à Aoste...

Un joli étal avec des prix en forme de coeur pour séduire le porte monnaie

Parler à coeur ouvert

De tout coeur

Avoir le coeur gros

Aoste

Je devine qu'il te plaira

Je reprends le chemin du blog en douceur...

Je vous souhaite une belle soirée !

Posté par labourgeoise à 19:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

17 août 2012

ZONA FRIGIDA

Zona frigida

Mot de l'éditeur: Qu'est-ce qui a bien pu pousser Bea, jeune caricaturiste branchée de 35 ans, à s'inscrire pour une croisière à destination des terres du Grand Nord ? La croisière, d'abord : un concept plutôt destiné au Troisième âge et pas à une célibataire croqueuse d'hommes comme elle. La destination, ensuite : le Svalbard, dite " Zona frigida ", aux confins septentrionaux de la Norvège, ne constitue pas un territoire des plus accueillants. On prétend même qu'il y fait si froid que tous les animaux sont devenus blancs. Autant dire que la présence de Bea sur ce cargo a de quoi susciter la curiosité de ses compagnons de route. Si la jeune femme a prétexté auprès de ses proches le besoin de rompre avec son quotidien, il apparaît rapidement que ses motivations sont tout autres : Bea a des comptes à régler avec son passé et ce voyage devrait lui permettre de repartir à zéro. La croisière d'agrément va vite se transformer en cauchemar pour certains passagers.

Et alors?: Une lecture qui nous emmène dans un huit clos glacial notamment de par le lieu géographique où se déroule l'énigme, oppressant parfois... une découverte de soi pour le personnage principale, le début d'un renouveau, une page du passé qui se tourne.  Un bonne lecture pour découvrir les dessous du Grand Nord également, y compris ce qui est moins "beau". J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman, qui se lit de façon fluide. Un bon moment de détente et de suspens.

Posté par labourgeoise à 11:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


14 août 2012

FEMMES DE DICTATEUR...

femme de dictateur

Présentation de l'éditeur: Elles s’appellent Inessa, Clara, Nadia, Magda… Ils s’appellent Lénine, Mussolini, Staline, Hitler… Qu’elles soient filles de noce ou grandes bourgeoises intellectuelles, simple passade ou amour passionné, ils les violentent et les adulent, mais se tournent invariablement vers elles. Epouses, compagnes, égéries, admiratrices, elles ont en commun d’être à la fois triomphantes, trompées et sacrifiées. A leurs hommes cruels, violents et tyranniques, elles font croire qu’ils sont beaux, charmeurs, tout-puissants. Car la sexualité est l’un des ressorts du pouvoir absolu. Diane Ducret raconte par le menu les rencontres, les stratégies de séduction, les rapports amoureux, l’intervention de la politique et les destinées diverses, souvent tragiques, des femmes qui ont croisé le chemin et sont passées par le lit des dictateurs.

Et alors?: Mon avis est mitigé sur cette lecture. Le sujet m'a d'emblée emballée, une approche originale de l'histoire, la face cachée et intime du pouvoir. Chaque dictateur a droit a son chapitre et à ses femmes. Dérangeant parfois, surprenant, je n'ai pas toujours ressenti une réelle analyse du pourquoi, il me manque l'approche psy. J'ai trouvé la plupart de ces femmes odieuses, chacune dans son genre, les autres étant inexistantes. Je n'ai pas trouvé le style toujours clair, on s'y perd parfois. Une approche certe peu habituelle de l'histoire mais ce n'est pas un manuel d'histoire pour moi contrairement à ce que j'ai pu lire en critiques. A la fin de la lecture, je n'ai toujours pas de réponse sur pourquoi ces femmes étaient elles ainsi "subjuguées" par leur mari ou plutôt le pouvoir.... à lire malgré tout pour re-découvrir au combien ces dictateurs étaient complexes. Merci Maman pour ce prêt.

Posté par labourgeoise à 16:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 août 2012

ET PUIS PAULETTE...

et puis Paulette

Présentation de l'éditeur: Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. À l’évidence, elle n’a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus (6 et 8 ans) lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’est pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas… Après une longue nuit de réflexion, il finit tout de même par aller la chercher. De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s’agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d’enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette…

Et alors?: Beaucoup de tendresse dans ce roman, les personnages sont attachants malgre la solitude qui pèse en toile de fond. Une belle leçon de vie que cette histoire inter-générationnelle, le tout très léger et plein d'humour. Un bon moment de lecture pour moi, merci Maman de ce prêt.

Posté par labourgeoise à 18:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

08 août 2012

MORT A LA FENICE...

Mort à la Fenice

4ème de couv: Les amateurs d'opéra sont réunis à la Fenice de Venise où ce soir-là, Wellauer, le célébrissime chef d'orchestre allemand, dirige La Traviata. La sonnerie annonçant la fin de l'entracte retentit, les spectateurs regagnent leur place, les musiciens s'installent, les brouhahas cessent, tout le monde attend le retour du maestro. Les minutes passent, le silence devient pesant, Wellauer n'est toujours pas là... il gît dans sa loge, mort. Le commissaire Guido Brunetti, aussitôt dépêché sur les lieux, conclut rapidement à un empoisonnement au cyanure. Le très respecté musicien avait-il des ennemis ? Dans les coulisses de l'opéra, Guido Brunetti découvre l'envers du décor.

Et alors?:  Je lis peu de romans policiers, par manque d'affinitié avec le genre. Alors quand on m'a proposé ce livre, je me suis dit que c'était l'occasion de m'y remettre. Venise y est ici présente comme un personnage principal, le style est très imagé et on se projette sans mal dans l'énigme malgré la multitude de personnages (ce qui fut un peu dur pour moi au début). Le suspens croît au fur et à mesure de l'avancée de l'enquête et l'on ne s'ennuit vraiment pas.  Je ne m'attendais pas vraiment à cette fin mais suis agréablement surprise. A priori ce roman est le premier d'une série avec cet inspecteur comme personnage principal. Un moment de détente tranquille. Merci Myriam de ce prêt.

Posté par labourgeoise à 18:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 août 2012

DANBE...

Danbé

Présentation de l'éditeur: Quand Marie Desplechin rencontre Aya Cissoko, elle est touchée par la singularité de son histoire. Née de parents maliens, Aya a connu une petite enfance habitée de souvenirs délicieux, qui prend fin avec la disparition de son père et de sa petite sœur dans un incendie. Élevée par sa mère dans le respect du danbé, la dignité en malinké, Aya apprend à surmonter les épreuves et trouve dans la boxe un refuge.

Et alors?: Une histoire contemporaine avec en toile de fond l'intégration en France d'une famille d'immigrés maliens. Un récit sur la tolérance, sur la force de s'en sortir malgré les épreuves, sur ce parcours atypique de cette championne de boxe. Un récit sans faux semblant, avec des mots simples et vrais. Intéressant et courageux mais sans réelle émotion pour ma part, il m'a manqué un petit quelque chose... Merci Maman de ce prêt.

Posté par labourgeoise à 18:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 août 2012

LACHER PRISE

Pour se faire

On commence par se peindre les ongles en bleu !

LACHER PRISE WITH BLUE

 Poster photo créé sur ce site, grâce à l'information trouvée chez elle

Et petite "musique" de Benjamin Biolay, découverte en soirée...  la vie qui passe... 

 

 Je vous souhaite un bon week end !

Posté par labourgeoise à 16:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]