06 février 2018

CHRONIQUE PRESQUE MENSUELLE - 48

CHRONIQUE MENSUELLE 48

Se détendre en coloriant avec des couleurs vives, petit mot de Vincent Van Gogh qui alimente la reflexion, observer les mésanges bien dodues ici {il faut dire que j'en prends soin !}, finaliser enfin une broderie en coussin pour la salle créative {je crois que c'est un modèle Bent Creek}, contempler un ouvrage en bois fait main par Monsieur Les Copeaux Dorés, lectures diverses et variées, Feeling prend la pause sur mon fauteuil { enfin le mien ou le sien?, je me demande parfois...}, observer du TGV la nature qui s'est déchaînée en inondant tout sur son passage, poursuivre un ouvrage avec une jolie bordure tricotée, galérer sur la route un jour de neige...


02 février 2018

TOURS DE COU A GOGO !

En fin d'année - début janvier, il y eu ici des petits travaux couture pour réaliser des snood en tissu et polaire. Une belle occasion de jouer sur les couleurs et motifs pour coller aux goûts de chacun.

snood en tissus

Tissus de chez Self Tissus, snood de différentes tailles, adulte, ado et enfant, petites étiquettes de différents motifs et message de chez Butinette {merci Maman !}

snood en tissus2

Rien de complexe dans cette réalisation. Certains furent offerts au pied du sapin ou pour d'autres occasions et quelques uns se sont aussi déposés dans ma boutique pour l'Association Dominos,

Je vous souhaite une jolie journée ! 

31 janvier 2018

L'ARMOIRE DES ROBES OUBLIEES

l'armoire des robes oubliees

 

Présentation de l'éditeurElsa, la grand-mère d’Anna, est atteinte d’un cancer foudroyant. Entourée de ses proches, elle compte bien profiter de chaque instant, de chaque plaisir, jusqu’au bout : les rayons du soleil, les bains de mer, ou le corps de Martti, son mari depuis plus de cinquante ans, contre le sien. Mais Anna découvre que derrière ce mariage heureux se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. C’est une vieille robe oubliée dans une armoire, trouvée par hasard, qui va réveiller le passé...

Et alors?: A l'aube du grand départ d' Elsa, grand-mère atteinte d'un cancer, une lourde histoire de famille se révèle au grand jour à cause d'une robe oubliée des années dans une armoire. Une histoire qui a marqué et marquera les trois générations de femmes de cette famille. Le rythme de cet ouvrage est lent et "paisible" et on remonte le temps lentement au fil des pages pour comprendre ce lourd passé. J'ai aimé cette Finlande que j'ai trouvé présente tant dans ses paysages que dans ses traditions tout au long de la lecture (notamment celle du sauna, pièce accueillant de nombreuses confidences et secrets). Un bon moment de lecture pour moi. J'ai découvert ce livre grâce à un post de Laurence sur son blog, merci à toi !

Posté par labourgeoise à 18:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2018

ON REGRETTERA PLUS TARD

on regrettera plus tard

Présentation de l'éditeur: Par une nuit d'orage estival dantesque, de violents coups sont frappés à la porte de Valentine, l'institutrice du village. Sur le perron elle découvre un homme trempé, une fillette endormie dans les bras, brûlante de fièvre. Il lui faut de l'aide. Que Valentine va lui offrir, acceptant spontanément la troublante intrusion. Éric et Anna-Nina, sa fille de 7 ans, pénètrent dans la maison. Ils y resteront le temps que l'enfant se rétablisse.
Il y a des destins que l'on croit tout tracés mais il suffit parfois d'un seul éclair pour les faire basculer. Les chemins de l'existence et du cœur sont imprévisibles...

Et alors?: Un joli ouvrage qui fait du bien, frais et divertissant. Une histoire sans prétention, de la vie aussi complexe puisse-t-elle être parfois et des personnages très attachants. Je l'ai dévoré avec l'envie d'engloutir les chapitres un à un. Très bon moment de lecture pour moi. Merci Maman de ce prêt. 

Posté par labourgeoise à 18:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2018

PAS DE POT POUR LA JARDINIERE

pas de pot pour la jardiniere

Présentation de l'éditeur: De retour dans les Cotswolds après de longues vacances, Agatha Raisin découvre que son voisin James Lacey, objet de tous ses fantasmes, est tombé sous le charme d'une nouvelle venue au village. Aussi élégante qu'amusante, Mary Fortune est une jardinière hors pair, et la journée portes ouvertes des jardins de Carsely s'annonce déjà comme son triomphe. Mais une Agatha Raisin ne s'incline pas avant d'avoir combattu (quitte à se livrer à l'une de ces petites supercheries peu reluisantes dont elle a le secret) ! C'est alors que la belle Mary est retrouvée morte, enfoncée tête la première dans un de ses grands pots de fleurs. De toute évidence, Agatha n'était pas la seule à souhaiter la disparition de sa rivale… " Si vous aimez la futée Miss Marple, vous ne résisterez pas à Agatha Raisin… Cette série est une gourmandise ! " Version femina

Et alors?: Un nouveau tome de la saga de cette détective anglaise so british. Toujours riche en rebondissements, léger et plein d'humour. Lecture plaisir, de pure détente pour ma part. 

Posté par labourgeoise à 18:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


25 janvier 2018

LA SUCCESSION

la succession

Présentation de l'éditeurPaul Katrakilis vit à Miami depuis quelques années. Jamais il n'a connu un tel bonheur. Pourtant, il se sent toujours inadapté au monde. Même la cesta punta, ce sport dont la beauté le transporte et qu'il pratique en professionnel, ne parvient plus à chasserle poids qui pèse sur ses épaules. Quand le consulat de France l'appelle pour lui annoncer la mort de son père, il se décide enfin à affronter le souvenir d'une famille qu'il a tenté en vain de laisser derrière lui. Car les Katrakilis n'ont rien de banal: le grand-père, Spyridon, médecin de Staline, a fui autrefois l'URSS avec dans ses bagages une lamelle du cerveau du dictateur; le père, Adrian, médecin lui aussi, est un homme étrange, apparemment insensible; la mère, Anna, et son propre frère ont vécu comme mari et femme dans la grande maison commune. C'est toute une dynastie qui semble, d'une manière ou d'une autre, vouée passionnément à sa propre extinction. Paul doit maintenant rentrer en France pour vider la demeure. Lorsqu'il tombe sur deux carnets noirs tenus secrètement par son père, il comprend enfin quel sens donner à son héritage.

Et alors?: Outre le côté très technique de la pelote basque que j'ai trouvé parfois lourd dans la progression de cette lecture, une histoire originale de succession familiale tant dans son côté classique (héritage, reprise de l'activité paternelle...) que dans les gênes (je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler l'ouvrage). C'est un avis mitigé me concernant, j'ai eu du mal à entrer dans l'ouvrage mais ai apprécié les derniers chapitres. 

Posté par labourgeoise à 13:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2018

LE MYSTERE HENRI PICK

le mystère Henri Pick

Présentation de l'éditeurEn Bretagne, un bibliothécaire recueille tous les livres refusés par les éditeurs. Parmi ces manuscrits, une jeune éditrice découvre une pépite écrite par un certain Henri Pick. Elle part à sa recherche et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Mais selon sa veuve, il n’a jamais écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire.

Et alors?: Une lecture légère et pleine d'humour que j'ai beaucoup apprécié. J'ai aimé cette histoire au coeur des livres, histoire d'une farce littéraire avec un peu de suspens. Enigme rondemant menée. Un super moment de lecture donc pour moi. 

Posté par labourgeoise à 13:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

21 janvier 2018

L'OREILLE DE VAN GOGH

L-oreille-de-Van-Gogh

 Présentation de l'éditeurQue s'est-il passé à Arles cette fameuse nuit du 23 décembre 1888 où Vincent Van Gogh s'est tranché l'oreille ? Pendant près de cent trente ans, la nature de sa blessure et les raisons de son geste ont divisé les spécialistes. Pour tenter de comprendre, Bernadette Murphy mène l'enquête. Telle une détective, sept ans durant, elle arpente musées et salles d'archives, va voir là où personne n'avait jamais songé à chercher. S'appuyant sur la correspondance et l'oeuvre de Van Gogh, elle déconstruit les mythes. Sous sa plume, tout un monde, toute une époque ressurgissent : les "cafés de nuit", les maisons de tolérance, les amis et modèles, Gauguin, et Theo, le frère adoré. Ce livre passionnant, au suspense digne d'un thriller, est le récit de ses années de quête.

Et alors?: J'ai bien aimé cette enquête qui apporte des éléments complémentaires sur la vie de l'artiste peintre. Quelques lourdeurs cependant dans la lecture pour ma part. Et pour bien comprendre les nuances apportées, il faut selon moi bien connaître la vie du peintre. 

Posté par labourgeoise à 19:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

19 janvier 2018

EN VOITURE. SIMONE !

Ayant eu un "petit" accident à la main droite en ce début d'année, avec immobilisation de celle-ci, la lecture a occupé pas mal de mon temps et donc j'ouvre un petit bal d'avis lecture !

en voiture simone

Présentation de l'éditeurPour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu. Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

Et alors?: Un petite comédie familiale qui se lit tranquille et vite. Un moment de détente sans prétention mais un bon moment de lecture. Des personnages attachants auxquels chacun peut s'identifier (une des clés de réussite je pense du succès du livre). Merci Maman de ce prêt. 

Posté par labourgeoise à 12:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

14 janvier 2018

PRESQUE EN ROUGE ET NOIR...

Dans la hotte du Père-Noël, il y avait cette année une petite pièce argileuse réalisée en cette fin d'année et offerte à Maman

coupelle rouge

Réalisé en faïence blanche de chez Ceradel, bol tourné au tour de potier, engobes Duncan et email  transparent Ceradel

coupelle rouge bis

Pour cette pièce, j'ai "joué" avec l'email en choisissant de ne pas emailler tout le bol mais certains endroits créant ainsi un jeu de textures intéressant. J'ai également travaillé sur les couleurs faisant un ensemble lumineux et plein de peps je trouve. 

Je vous souhaite une belle journée !